Créatine Académie

La créatine donne-t-elle le cancer ? 😨

Sommaire

Aujourd’hui, nous abordons un sujet crucial et souvent débattu : existe-t-il un lien entre la créatine et le cancer ? La créatine, largement utilisée dans le monde de la musculation pour ses effets sur la performance et la croissance musculaire, soulève des questions importantes concernant sa sécurité. Est-elle vraiment sans risque pour notre santé, notamment en ce qui concerne le cancer ?

SPOILER : Il est important de savoir que la réponse est non. La créatine ne donne pas le cancer. Nous allons toutefois, dans cet article, explorer les recherches scientifiques actuelles afin de démystifier le sujet. Mon but est de vous offrir une information claire et basée sur des données fiables.

La créatine : entre mythes et réalités scientifiques

Qu’est-ce que la créatine ?

La créatine est une substance naturelle trouvée dans nos muscles et certains aliments, comme le bœuf et le poisson. Elle joue un rôle crucial dans la production d’énergie, surtout pendant des efforts courts et intenses. En musculation, la créatine est prisée pour sa capacité à améliorer les performances, augmenter la masse musculaire et accélérer la récupération après l’effort.

Origine des mythes sur la créatine et le cancer

Les mythes sur la créatine et le cancer ont souvent émergé de malentendus ou d’interprétations erronées d’études scientifiques. Parfois, une étude isolée, sans contexte ni comparaison avec d’autres recherches, peut être mal interprétée, menant à des conclusions hâtives et alarmistes sur les dangers potentiels de la créatine.

La vérité selon la science

La majorité des études scientifiques n’ont pas établi de lien direct entre la consommation de créatine et un risque accru de cancer. Ces recherches comprennent des études à long terme et des analyses approfondies sur les effets de la créatine, qui ont montré qu’elle est généralement sûre et ne contribue pas au développement de pathologies cancéreuses.

homme musclé dosant de la créatine
Créatine = danger ? Mythes et réalité

La créatine est-elle dangereuse : ce qu’il faut savoir Sommaire Rappel sur ce qu’est la créatine La créatine est une substance naturellement présente dans notre corps, principalement dans les muscles, ainsi que dans certains aliments comme la viande rouge et

Lire plus »
homme musclé dosant de la créatine
Créatine = danger ? Mythes et réalité

La créatine est-elle dangereuse : ce qu’il faut savoir Sommaire Rappel sur ce qu’est la créatine La créatine est une substance naturellement présente dans notre corps, principalement dans les muscles, ainsi que dans certains aliments comme la viande rouge et

Lire plus »

La créatine est-elle cancérigène ?

La créatine, un risque cancérigène ? La réponse est non.

À ce jour (9 janvier 2024), aucune recherche scientifique n’a démontré que la consommation de créatine contribue au développement de cancers. Cette affirmation repose sur un examen approfondi des études existantes.

Une recherche significative réalisée en 2015 a mis en lumière l’effet de la créatine sur l’apparition de cellules cancérigènes. Dans cette étude, des participants masculins ont été supplémentés en créatine pendant un mois, avec des dosages journaliers de 7 et 20 grammes. L’objectif était de mesurer les niveaux d’amines hétérocycliques, des substances potentiellement cancérigènes, avant et après la période de supplémentation. Les résultats ont été concluants : aucune augmentation des niveaux de ces substances n’a été observée, même avec des doses élevées de créatine.

Ces résultats suggèrent non seulement l’absence de risque cancérigène lié à la prise de créatine, même à des doses élevées, mais aussi son innocuité à long terme, même à petites doses.

La créatine dans le traitement du cancer

La créatine et son rôle contre le cancer

Une étude de 2012, publiée dans le journal “Amino Acids” par Subrata Patra et son équipe, a exploré comment la créatine pourrait aider dans la lutte contre le cancer. Ils ont découvert que la créatine joue un rôle important dans la gestion de l’énergie des cellules de notre corps. Ils ont remarqué que dans plusieurs types de cellules cancéreuses, le niveau de créatine était étonnamment bas, ce qui suggère que la créatine pourrait avoir des effets protecteurs contre le cancer.

L’impact de la créatine sur les patients atteints de cancer colorectal

Dans une autre étude menée en 2006 et publiée dans “Clinical Nutrition” par Kristina Norman et collègues, les chercheurs ont examiné si la créatine pouvait aider les patients atteints de cancer colorectal. Ils ont constaté que, bien que la créatine n’améliore pas directement la masse musculaire ou la qualité de vie, elle a eu un effet positif sur certains indicateurs de santé corporelle. En particulier, chez les patients recevant des traitements de chimiothérapie moins intenses, la créatine a aidé à maintenir ou même à améliorer leur état physique général.

Ces recherches suggèrent que la créatine pourrait être un atout dans le traitement du cancer, en particulier pour améliorer certains aspects de la santé physique des patients atteints de cancer. Bien que ces découvertes soient prometteuses, il est important de se rappeler que la recherche en est encore à ses débuts. La créatine pourrait devenir un complément utile dans le traitement global du cancer, mais des études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer ces premiers résultats positifs.

tas de créatine sur une table devant un sachet de créatine

Conseils pour une utilisation responsable de la créatine

Demander l’avis d’un professionnel de santé

Avant de commencer la supplémentation en créatine, assurez-vous de bien comprendre son rôle et ses effets. Il est crucial de consulter un professionnel de santé, surtout si vous avez des conditions médicales ou prenez d’autres médicaments.

Respecter le dosage et bien s’hydrater

Respectez un dosage approprié, généralement recommandé à 3-5 grammes par jour. Une bonne hydratation est essentielle, car la créatine augmente les besoins en eau du corps.

Choix de la créatine

Optez pour des suppléments de créatine de haute qualité, testés pour la pureté. La créatine monohydrate est souvent recommandée pour sa fiabilité et son efficacité.

👉 Allez voir mon article sur les meilleures créatines monohydrate du marché.

Surveillance

Soyez attentif à tout changement dans votre corps ou effets secondaires. En cas de doute, consultez un professionnel de santé.

En suivant ces lignes directrices, vous pouvez bénéficier des avantages de la créatine tout en minimisant les risques potentiels.

Références scientifiques utilisées :

Pereira RT, Dörr FA, Pinto E, Solis MY, Artioli GG, Fernandes AL, Murai IH, Dantas WS, Seguro AC, Santinho MA, Roschel H, Carpentier A, Poortmans JR, Gualano B. Can creatine supplementation form carcinogenic heterocyclic amines in humans? J Physiol. 2015 Sep 1;593(17):3959-71. doi: 10.1113/JP270861. Epub 2015 Jul 30. PMID: 26148133; PMCID: PMC4575580.

Patra S, Ghosh A, Roy SS, Bera S, Das M, Talukdar D, Ray S, Wallimann T, Ray M. A short review on creatine-creatine kinase system in relation to cancer and some experimental results on creatine as adjuvant in cancer therapy. Amino Acids. 2012 Jun;42(6):2319-30. doi: 10.1007/s00726-011-0974-3. Epub 2011 Jul 19. PMID: 21769499.

Norman K, Stübler D, Baier P, Schütz T, Ocran K, Holm E, Lochs H, Pirlich M. Effects of creatine supplementation on nutritional status, muscle function and quality of life in patients with colorectal cancer–a double blind randomised controlled trial. Clin Nutr. 2006 Aug;25(4):596-605. doi: 10.1016/j.clnu.2006.01.014. Epub 2006 May 15. PMID: 16701923.